Scallog-idea-airbus-ouestfrance

 

Pour suivre la cadence de fabrication des A350 ou A320, le spécialiste ligérien de la logistique a ouvert, à Nantes, un magasin entièrement automatisé où sont stockées des milliers de pièces.

Depuis dix-huit mois chez Idéa Groupe, spécialiste de la logistique, Jamaël Imoustane, opérateur chez Idéa, a vu son métier seDepuis dix-huit mois chez Idéa Groupe, spécialiste de la logistique, Jamaël Imoustane, opérateur chez Idéa, a vu son métier se transformer à toute vitesse.

les-robots-d-idea-roulent-pour-les-ouvriers-d-airbusJamaël Imoustane a troqué son chariot contre un ordinateur (au second plan, derrière lui).

Pour suivre la cadence de fabrication des A350 ou A320, le spécialiste ligérien de la logistique a ouvert, à Nantes, un magasin entièrement automatisé où sont stockées des milliers de pièces.

Trois robots s’offrent une pause dans un coin de l’entrepôt et rechargent leurs batteries. Deux autres s’activent entre les étroits rayons de ce site de 500 m2 au cœur de l’usine Airbus de Saint-Aignan-de-Grandlieu, près de Nantes.

Les petits automates, hauts comme trois pommes, circulent sous les armoires qui contiennent des milliers de petites pièces d’avion. Le bon casier repéré, le robot charge l’armoire à roulettes sur son dos. Une bande noire et blanche collée au sol le guide et lui transmet toutes les informations. Direction le préparateur de commandes.

Moins de kilomètres à pied

les-robots-d-idea-roulent-pour-les-ouvriers-d-airbus_1Aujourd’hui, c’est Jamaël Imoustane qui s’y colle. Depuis dix-huit mois chez Idéa Groupe, spécialiste de la logistique, il a vu son métier se transformer à toute vitesse. « Avant je faisais dix kilomètres par jour avec mon chariot pour aller chercher des pièces. Maintenant, les produits viennent à moi et je suis sûr de ne pas en oublier. »

Perché sur son estrade, il pioche, dans l’armoire arrivée devant lui, le nombre de produits nécessaires. Comme il faut toujours aller plus vite, une petite lumière verte indique le bon bac. Les boîtes vont ensuite alourdir le petit train. Toutes les huit heures, ce dernier alimente les ouvriers des lignes de production des tronçons d’A320 ou d’A350 et charge les boîtes vides.

 

 

LOGO-OUEST-FRANCE

 

 

source : OUEST FRANCE http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/les-robots-d-idea-roulent-pour-les-ouvriers-d-airbus-4754691