SCMAG052017 - scallog

Automatiser les entrepôts: c’est le moment !

 Entrepôts 1950 -2020 Une mutation réussie.

Tribune de Gérald Murat et Sébastien Neyme – Capgemini Consulting

Si les avantages de l’automatisation des entrepôts sont connus, la France accuse historiquement un retard par rapport à ses voisins européens. En cause, le faible coût foncier, les réglementations contraignantes et le manque de visibilité des bailleurs. Mais le contexte est en train de changer tant du point de vue des contraintes que des usages…

De nouvelles Solutions…

Au delà des contraintes, c’est le champ d’application même des technologies qui a beaucoup évolué ces derniers temps. En effet depuis plusieurs dizaines d’années, les solutions d’automatisation développées pour répondre aux enjeux de l’entreposage suivaient une approche complétement intégrée… Les expériences passées ont permis d’approfondir progressivement des cas d’usage bien connus du marché, et les conditions actuelles permettent par ailleurs d’en développer de nouveaux….

Cas d’usages plus agiles….

Les activités de picking se spécialisent également suivant  la valeur du tri à effectuer. Ainsi on a pu voir des entreprises procéder à des changements avec l’apparition de technologies « goods-to-man » ( apport de marchandises aux opérateurs), afin de focaliser les opérateurs sur des activités de picking, assemblage de produits différents, etc. et non celles de stock. Les solutions de type Scallog peuvent doper la productivité de manière spectaculaire, avec des cadences  pouvant dépasser les 500 prises à l’heure, tout en nécessitant un investissement raisonnable car largement évolutif dans la durée, et offrant des R.O.I de 1 à 3 ans seulement. On constate également la mise en place à un rythme soutenu d’AGV à l’issue des processus de tri, pour acheminer les marchandises jusqu’au point d’arrivée souhaité, l’opérateur scannant le produit et indiquant la direction avant que l’AGV ne l’amène au bon emplacement. Enfin l’apparition de solutions de convoyeurs de plus en plus modulables ouvre des perceptives vers des opérateurs agiles capables de changer des plans de tri et d’améliorer l’efficience des activités internes de l’entrepôt. Cette flexibilité est très prisée du e-commerce car elle permet de faire face à de fortes variations saisonnières…

src : scmag n°114 http://content.yudu.com/libraryHtml/A42vrv/SupplyChainMagazinen/reader.html

SCMAG052017 – scallog